Paul Vincensini (1930~1985)

 

Mauvais voisin ___

 

L’amour ne viendra plus  

Coller son nez sur mes carreaux  

Ni enfoncer ma porte

 

Plus rien n’est vrai

Que la grimace atroce du zéro

Et ma maison était un mensonge

Je dors debout comme un cerceau  

Au milieu de la pluie et des arbres

Laisser un commentaire